Munitions chez les buralistes ? qu’en est il vraiment ?

«  Les buralistes pourront bientôt vendre des munitions ». Cette annonce faite fin novembre par Jean-Simon Mérandat, chef du service central des armes et explosifs a déclenché un énorme intérêt médiatique. On ne parlait que de ça. On avait l’impression de découvrir une nouveauté. Mais il n’en n’est rien, cette annonce est un non-évènement. Qui plus est ce ne sont pas les buralistes qui sont le plus au cœur de ce qui est fait n’est absolument pas une nouveauté.

Les buralistes vendaient déjà des munitions il n’y a pas si longtemps que ça

Pour comprendre ce que l’on pense être une nouveauté il faut revenir en arrière.

Jusqu’en 2012, on trouvait des munitions chez les armuriers. Mais pas que, on en trouvait aussi chez les buralistes, certains magasins de sport, de pêche… Et surtout dans les « libres services agricole » ( LISA).

Jusqu’à cette période ces « commerçants armuriers » n’avaient pas d’obligation d’être formés. Ils devaient juste justifier de certaines autorisations.

Tout change en 2012 avec une directive du droit français. Les vendeurs de munitions doivent désormais justifier d’une compétence délivré par le ministère de l’intérieur. Une compétence d’armurier technicien qui ne s’acquière qu’après une longue formation.

La SNAFAM ( Syndicat professionnel des fabricants, importateurs et distributeurs d’armes, munitions, équipements et accessoires ) se mobilise dès 2012.

Elle nous explique qu’avec cette nouvelle directive en 2012, elle avait demandé au ministre de mettre en place une formation plus légère pour avoir la compétence de vendre uniquement des munitions.

Refus catégorique du gouvernement qui est sollicité pendant plusieurs années. Tout juste une…Lire la suite sur Le chasseur français

Cet article a été publié en premier sur https://www.lechasseurfrancais.com/diaporama-accueil/munitions-chez-les-buralistes-quen-est-il-vraiment-92915.html?utm_source=rss_feed&utm_medium=link&utm_campaign=unknown