Avec le départ de Jean-Marie Gilardeau le marais de Brouage est en deuil. Toute une vie durant il aura su valoriser ces zones hu…

Avec le départ de Jean-Marie Gilardeau le marais de Brouage est en deuil. Toute une vie durant il aura su valoriser ces zones humides remarquables par leur richesse et leur capacité à maintenir la biodiversité.
Ceux qui ont eu le privilège et le plaisir de le rencontrer à son domicile n’ont pas oublié, et c’est mon cas, ces réunions où nous partagions la grande table avec une multitude de dossiers qu’il connaissait tous sur le bout du doigt. Souvenirs également d’ateliers de travail où les échanges se soldaient toujours par des propositions innovantes, visionnaires mais réalistes. Jamais son auditoire ne se lassait des moments d’histoire qu’il savait nous faire partager avec cette passion qui le caractérisait. Ses connaissances, ses compétences, ses expériences nous ont tous impressionné.
Je souhaite que ses successeurs puissent hisser haut les couleurs de ce marais jusqu’au plan national, ce qu’il désirait avec ferveur. Nous lui devons bien ça !

Gilles Brichet
Président

Cet article a été publié en premier sur https://www.facebook.com/248546094425816/posts/427556583191432